Lorsque vous pouvez encore discuter.Je conseil une garde cachée.Le nom pour moi est fausse garde.Voici quelques exemples en photos.Il y en a certainement d'autres.La 1 j'utilise
celle ci en sécurité avec des gants noirs, la deux position d'attente.La 3 pour éviter des coups en répétition 4 plus haute pour réussir à contre les droites ou gauches de bagarre de rue.

 

 

Aide pour les femmes self défense.
Conseils Contre une Attaque de rue
1/ Mettre son sac du côte d'un mur et non de la route
Pareil pour les portables
Vous pouvez utiliser votre sac pour des frappes, parapluie, journaux.

 

2/ Il suffit d'un changement de comportement de votre part 
pour faire reculer un agresseur.
a/Essayer la Désescalade verbale si possible

b/ Toujours garder une distance de sécurité

Afin d'éviter qu'une personne puisse vous mettre ko ( Coup de poing, pied, coude, tête) ou 
vous maintenir en position de soumission

c/Toujours être attentive à votre environnement

Essayer la nuit de rester dans des endroits éclairés
Utilisation des vitrines, pour voir si personne n'essaye de vous suivre

3/ Pré défense Toujours avoir une garde passive
Défense Garde haute et Tête rentrée 
Afin d'éviter la plupart des attaques sur les points vitaux.
Il faut frapper dans la gorge, partie génitale.Faire simple

Lorsque la personne et à terre.
Courir et se mettre à l'abris
déposer plainte à la police

Ne jamais croire qu'une personne extérieur va vous aidez
cela arrive quasi jamais

Autodéfense.  

_______________________________________

 

SURVIVRE À LA VIOLENCE PAR L'AUTODÉFENSE:

 

La violence faite au femmes, personnes âgées, adolescents etc... est de plus en plus nombreuse; les médias en font état chaque jour.  Il sont tout autant commis par des étrangers que par des gens en qui vous aviez mis votre confiance.  

 

Ici vous n'apprendrez pas un sport de combat; vous apprendrez à survivre face à une agression physique, sexuelle ou autres.  Aucune règle n'existe dans la rue quand il s'agit de sauver sa vie et son intégrité physique.  Ce texte est basé sur ma connaissance des art martiaux, plusieurs situations réelles d'agressions et observations externes.  

 

Vous trouverez ici avant tout un cours d'introduction sur quelques techniques de base simple à retenir. Les techniques proviennent d'un mélange de karaté, Bruce Lee (Jeet-kune-do), commando krav-maga, krav-maga, jujutsu japonais et brézilien, aikido et hapkido. 

 

Ne jouez pas les héros; une fois que vous aurez mis votre agresseur en échec;  quittez au plus vite la scène du crime ou du combat.  Trop de gens font cette erreur et en paie parfois le prix au péril de leur vie. Il pourrait se relevé ou des amis pourrait lui venir en aide.

 

 

Ce cours repose sur une idée simple.  Comment puis-je me défendre sans posséder la force où la condition physique nécessaire?  

Vous apprendrez à répondre au agresseur en frappant sans gêne les parties fragiles du corps humain qui ne sont pas protégés par des muscles ou des os.  La peur de frapper n'a pas sa place face à un agresseur qui veux s'en prendre à votre vie, votre famille ou abuser physiquement de vous.  Plus de 50% des agressions se termine au sol, Il est donc important d'apprendre à s'en sortir revenir le plus rapidement debout car des renfort de votre agresseur pourrait vous frapper par terre.

  

Voyons donc! comment est-ce que je peux venir à bout d'un agresseur plus fort physiquement?

Oui vous le pouvez!...et en moins de quelques minutes si vous apprenez comment.

 

 

J'suis capable de me défendre! J'suis forte, J'ai pas peur! J'vais frapper dessus!

Vous aurez toujours ce faux sentiment de sécurité jusqu'à ce que vous soyez confronté à une réelle agression. Plus vous échangerai coup pour coup avec votre agresseur et rallongerai le combat, plus vous aurez de chance de subir des blessures.  Voici à quoi ressemble une personne qui échange coup pour coup avec un agresseur! Je vous apprendrez à ne jamais ressemblez à cela:

Les notions de contrôle et d'efficacité sont primordiale et j'ai testé chacune des techniques plusieurs fois.  Apprendre à frapper et contrôler sans être frapper.  Vous apprendrez à survivre d'une façon intelligente.  Chacun de vous à le potentiel de se défendre et voici comment:  

__________________________________________________________________________

 

Technique #1: Comment donner un coup de poing?

 

Cette techniques est préparatoire à la techniques suivante d'attaque des points vitaux et frappes à mains ouvertes.

 

Un poing fermé fait peu de dommage à un agresseur lorsqu'une victime ne possède pas une grande force physique.  Maitriser la technique #1 et vous doublerez votre force de frappe.  Le but de la technique #1 est de vous apprendre les techniques de frappes à poings fermés pour que à la technique #2 vous puissiez causer plus de dommage en frappant mains ouvertes ou qui piques. Vous atteindrez plus rapidement la cible, couvrirez une plus grande surface et causerai plus de dommage.  

 

Si vous réussissez à casser des planches avec vos poings. Je vous autorise a fermer vos poing!  Voici donc les conseils de base

 

Ne jamais ramener le poing sur le côté comme au karaté.

La puissance provient du mouvement des épaules et des hanches. 

Garder toujours votre garde haute et près du visage. 

Tenir la main gauche à la hauteur du nez et la droite à la hauteur du menton.  

Ne jamais prendre un élan arrière bras relevé et décollé des côtes.  (Nous verrons des exemple plus tard de "Sucker punch") 

Pour frapper, partez le poing de l'épaule et frapper en ligne droite sans décoller au départ vos bras de vos côtes

Frapper directement en ligne droite droit devant

Les mains sont sont toujours en garde et ouverte pour dévier une frappe et à la hauteur du visage.  La main gauche est légèrement avancé

 

Le crochet et l'uppercut ne seront pas abordé ici puisqu'il s'agit d'un cours d'initiation et ne sont pas utilisé dans la formation

 

Les erreurs que les agresseur font à ne pas reproduire

 

On pourrait penser que en gardant une bonne distance avec l'agresseur; nos chance de se faire frapper ou blesser sont moins grande.  Rien n'est plus faux!  

 

Regarder la technique #1.  L'agresseur est à mi-distance, les coups pénètre avec un maximum de force et l'agresseur est libre de frapper à répétition et nous expédier à l'hôpital.

 

Dans 95% des cas, les agresseurs sur la rue frappe de cette façon; Ils utilisent un coup de poing appelé "sucker punch" qui consiste à s'élancer en étirant le bras vers l'arrière puis frapper de toutes leur force.  voyons d'abord ci-dessous quelques exemple de photo en combat réel sur la rue.  

 

Vous avez la preuve que le ridicule ne tue pas!  Des gens s'élance comme des hélicoptères.  Ne protège pas leur figure en montant la garde avec leurs mains. La dernière photo est la pire mais tout cela est vraiment la réalité.  Ne quittez jamais des yeux les épaules de votre agresseur pour anticiper les coups (pas les yeux) et ne baisser jamais votre garde.  

 

Vous apprendrez plus tard comment faire face à cette situation.

__________________________________________________________________

 

Technique #2: Frappe à mains ouvertes aux poing vitaux:

Cette technique est préparatoire au techniques de défense au sol, d'étranglement et contre un agresseur qui s'agrippe à nous.

 

Les femmes n'ont habituellement pas la même force de frappe que les hommes.  Frapper le poing fermé sans connaître les poing vitaux serait une perte de temps et d'énergie.  Les yeux, le nez, la gorge et les organes génitaux sont les seul points sur lesquelles vous devez vous concentrer et les frappes doivent toujours se faire avec la paume de la main ouverte pour causer plus de dommage à l'adversaire.

 

Vous devez frapper de la même façon que si vous auriez le poing fermé mais en utilisant les techniques suivante:

 

Exemple A: Pique des doigts

C'est un coup de contre parfait. Il peut ruiner n'importe quelle volonté offensive en un instant. Sa rapidité exceptionnelle, la simplicité de son exécution la rendent particulièrement complexe à éviter ou à devancer. Rappelons qu'elle possède de plus, une allonge supérieure à toutes les techniques de poing. En coup d'arrêt, vous compensez son manque de puissance par son effet extrêmement douloureux. L'agresseur s'arrêtera de lui même... N'hésitez pas à saisir toutes les opportunités qui se présentent à vous, abusez-en même, vous le dissuaderez sans doute d'approcher de trop près. Il n'existe pas de coup plus démoralisant pour un adversaire.

Exemple B: frappe à la gorge

 

Exemple C: Frappe main en pique à la base du cou

Exemple D: Frappe au menton:                  Exemple E: Frappe avec pique aux yeux

 

Exemple F: Doigt enfoncé dans les yeux

pour cette dernière image; il est à noter que les pouces dans les yeux ne veux pas forcément dire crever les yeux.  En contrôlant la pression, on peut parfois déclencher une douleur suffisante contre un agresseur pas trop motivé.  Contrôler votre joie de massacrer votre agresseur mesdames!!!

 

 

Technique #3: Comment résister à être poussé sur le sol:

 

La gravité joue un rôle important.  Un arbre sans racine ne tiendrait pas longtemps.  

Si vous rester vos pied collés.  Vous tomberez rapidement; Trop éloigné vous rendrais vulnérable et incapable de réagir.  

 

On voit comment le transfert d'énergie s'effectue lorsqu'un agresseur pousse une victime.  La série H démontre comment il est facile de pousser une personne au sol.  

 

Les images i-1 et i-2 montre que en abaissant le centre de gravité vers l'avant et en ne collant pas les pieds côte-à côte; l'énergie de la poussé est retourné contre l'agresseur qui est repoussé vers l'arrière

 

 

 

Technique #4: Défense contre une personne qui agrippe notre chandail de face.  

 

Maintenant que vous savez frapper, utiliser vos vos mains et que vous savez résister à un agresseur qui vous pousse au sol; vous êtes prêtes à appliquer vos connaissances en pratique contre un agresseur.  Voyez comment cette femme tient absolument à économiser sur l'achat d'un autre soutien-gorge!!

L'agresseur agrippe les bretelles du soutien-gorge

vous piquer vos doigts dans les yeux de l'agresseur

Suivit d'un coup de genoux au organe génitaux et d'un coup de coude à la gorge

 

 

 

Technique #5: Défense contre un étranglement ou une personne qui agrippe de côté.  

Elle dégage le bras qui est sur sa gorge

 

Comme une cuillère, vous frappez sous sont nez paume de main ouverte et doigt légèrement écarté vers l'arrière qui se termine les doigt dans les yeux comme la main d'un tigre.  

 

En même temps que vous enfoncez les doigts; tirez le bras ou le poignet qui vous agrippe.  Cela créera un mouvement de rotation qui projettera votre agresseur vers l'arrière puis vers le sol. 

vous terminez par un coup de pied ou genoux en frappe génitale et si nécessaire d'une frappe à la gorge main ouverte (technique 2 exemple B) ou encore 2 doigts qui s'enfonce à la jonction du coup dans un mouvement vers le bas ou encore d'un coup de coude à la gorge

 

 

Technique #6: Comment se relever du sol:

Main droite et pied gauche au sol; garder le bras gauche à la hauteur du visage pour prévenir de recevoir un coup.  

Décoller le bassin, la jambe droite et les fesses ne doivent plus toucher le tapis.

Ramener la jambe droite en arrière et reprenez la position de garde debout.

Si nécessaire, frapper le genoux pour stopper l'attaque durant le mouvement tel que montré sur ces photos.  C'est une possibilité, surtout pour bloquer un coup de pied ou éloigner l'agresseur; néanmoins, il reviendra vite à la charge. 

Vos pieds doivent toujours faire face à l'agresseur.  Si l'adversaire se déplace à gauche; inverser et changer de côté pour la technique et mettez la main gauche en appui et le bras droit en blocage à la hauteur du visage.

 

Technique #7: Défense contre frappe au sol:

 

Déplacez toujours votre corps pour faire face à votre agresseur.  Ici la victime est de côté et protège sa tête en maintenant une garde haute avec ses bras.  Elle se déplace rapidement pour que ses pieds soit toujours face à son adversaire puis frappe dans les parties génitale. Par la suite, elle se relèvera par la suite avec la technique #6 pour reprendre la position de garde de la technique #1

 

 

Technique #8: Défense au sol avec pique au yeux et frappe aux visage en position de garde:

L'agresseur est coincé entre les jambes de la victime et essaie de l'étrangler.

La victime saisie le poignet en le tirant fermement vers elle et plante ses doigts sur le nez avec la paume de la main et les doigt dans les yeux de l'agresseur pour repousser le corps et sa tête de l'agresseur vers l'arrière. Noter que le bras de la victime passe entre les bras de l'agresseur pour éviter que la frappe de la victime soit repoussé.

Aussitôt l'espace créé; elle place son genoux gauche contre la poitrine de son agresseur.

Avec son pied droit elle frappe à plusieurs reprise la figure de son agresseur et utilisera la technique#6 pour se relever

 

 

 

Technique #9: Défense au sol avec pique au yeux et frappe aux visage avec un agresseur en position montée complète

L'agresseur tente d'étrangler et d'abuser de sa victime

La victime pique les doigt dans les yeux et la gorge et crée une distance

Avec ses pied elle repousse les épaules de l'agresseur vers l'arrière

L'agresseur est projeté vers l'arrière et reçoit une quantité de coup de poing au couille. Elle se relève très rapidement

Note: si l'agresseur tente de frapper, projeter votre bassin vers le haut pour le dé-balancer.  Il retombera vers l'avant.  Encercler sa taille avec vos bras et tenter de rouler en soulevant votre bassin et votre jambe d'un seul côte.  Attention de ne jamais donner votre dos!

 

Technique #10: Défense au sol contre une clef de tête par pique au yeux et frappe aux visage.

La victime est prise par de côté par une clef de tête

Elle enfonce les doigts dans les yeux et agrippe le nez de l'agresseur tout en tirant les cheveux de celui-ci vers l'arrière afin de dégager de l'espace.

La victime déplace son corps dans le même sens que l'agresseur puis pousse fortement du pied gauche pour inverser et basculer son corps et celui de l'agresseur afin d'être sur le dessus en position dominante

La victime est sur le dessus et frappe derrière la tête de l'agresseur afin de lui faire lâcher prise

La victime s'appuie sur la tête de l'agresseur pour se relever et frappe l'agresseur de coup de pied à la nuque.

 

Techniques #11:  Déviation de la trajectoire d'un coup de poing et contre-attaque par techniques de la corde à linge suivit d'un étranglement:

Face à l'agresseur, avertissez-le d'une voix ferme et remplit d'assurance, de garder ses distances, que vous ne recherchez pas les problèmes et reculez et gardez vos mains en avant pour créer une distance

 

L'attaquant ne respecte pas vos avertissement et attaque.  Déviez le coup de poing avec votre main gauche ouverte, abaisser son bras et déplacez vous vers sa gauche. Amenez en même temps votre bras droit vers le visage en ayant la face externe de la main en direction du visage.

 

Frapper directement sur le nez en partant de sous le nez pour envoyer la tête de l'attaquant vers l'arrière en ayant le bras en arche.

 

Le bras en arche sous le nez; poursuivez le mouvement et percuter la tête de votre agresseur avec votre bras.   Continuez à reculer derrière l'agresseur pour provoquer un dé-balancement vers l'arrière et le déséquilibrer totalement sur le dos. Noter qu'au départ votre hanche est appuyez contre le dos de l'agresseur pour faire basculer le bassin vers l'arrière

 

Effectuer un étranglement en mettant le bras sous la mâchoire. vos mains se jointes ensemble et vous tirer votre agresseur vers l'arrière. maintenez la prise jusqu'à une perte de conscience. Détail technique, plus vous pousserai sa tête vers l'avant, plus votre bras sous sa mâchoire l'étranglera.

 

Si vous éprouvez des difficultés à dé-balancer votre agresseur en appliquant cette technique; frapper simplement derrière son genoux

 

 

Techniques #12: Variation sur un même thème!

 

Déviation de la trajectoire d'un coup de poing et contre-attaque par techniques de la corde à linge suivit d'une projection au sol suivit de  frappe à la nuque et au visage

le bras en arche, la face extérieure de la main est vers l'intérieur et le bras monte vers le haut pour remonter le nez et la mâchoire puis pique et descend vers l'intérieur pour terminer la projection de la tête vers le sol.  Le mouvement est circulaire et le corps tourne pour accompagner le mouvement.  La main opposé s'appuie dans le bas du dos de l'agresseur ou vient agripper le trapèze sous la nuque pour le tirer vers l'arrière.  

 

Vous pouvez en plus durant ce mouvement déposer un pied derrière le sien ou frappe derrière le genoux pour provoquer sa chute et un dé-balancement.

 

Frapper d'un coup de genoux derrière la nuque et enfoncer vos doigts dans ses yeux.

 

pour conclure, laisser le tomber au sol et frapper avec vos pieds à la figure de votre adversaire, au plexus, à la gorge ou dans les parties génitales.

 

 

Technique # 13: Contrôle de la tête de l'agresseur:

 

Quelques soit la grosseur de votre adversaire. si vous contrôlez la tête; vous contrôlerez le mouvement et la direction que prendra celui-ci. Si vous tournez la tête de l'agresseur en arrière, à gauche, à droite etc...le corps suivra.  Le nez entre autre peut faire bouger tout le reste.  

 

À titre d'exemple, mettez un doigt sous le nez et poussez vers l'arrière puis sur les côtés et vous verrez que le corps suivra.  Même chose si vous faîte bouger la mâchoire. Voici deux autres exemples ci-dessous qui démontre aussi bien grâce à un mouvement circulaire et remontant que en utilisant le mouvement de la tête de l'adversaire(sous la mâchoire ou le nez); on peut le projeter dans le sens voulu: 

Dans la photo de gauche; on maintient le poignet gauche tout en projetant la mâchoire vers l'arrière.  Ici votre  paume de la main doit être ouverte vers le haut avant que le bras ne percute la mâchoire.  Votre bras fait ou mouvement montant et circulaire vers l'arrière. Le pied gauche doit se trouver derrière celui de l'adversaire.  (Cette photo cependant est mise à titre démonstratif, cette technique demande plus de pratique pour être efficace.)

 

La photo de droite: On pousse la mâchoire sur le côté et les cheveux sont tiré et le crane sont tourné comme pour dévisser une bouteille.  Le corps suit automatiquement vers le sol et est déséquilibré.

 

 

La technique qui suit reprend ce principes de l'ouvre-bouteille et du contrôle de la tête en utilisant le nez ou la mâchoire:

Pique au yeux avec la main

Pousser le bras de l'agresseur vers l'intérieur puis faîte tournez la mâchoire avec une main et l'autre avec la main derrière la tête

On tire l'agresseur vers l'arrière en bloquant ses voix respiratoire à l'aide de la main sur la bouche et le nez

 

Techniques #14: L'attaquant fonce sur vous:

Feintez, en gardant la garde haute, de vouloir donner un coup de poing.

 

Dès qu'il approche, sonnez-lui les cloches avec un coup de pied dans les parties génitales

 

Poursuivez en agrippant la tête ou le collet et donnez quelques coups de genoux au plexus (centre de l'estomac) ou à la tête ou au organes génitaux.

 

Terminez le travail, tenez la tête et frapper avec un coup de coude horizontal à la figure s'il se relève (hauteur de l'oreille ou la gorge) ou à la nuque s'il est penché.

 

Vous amenez le bras de l'adversaire vers l'arrière et appuyé sur le tête pour l'amener au sol.  Contrairement à la photo d'aïkido ci-dessus; IL est préférable cependant que la main gauche passe au même endroit mais viennent agripper votre poignet de la main droite.  De cette façon la clef permettra de projeter votre adversaire au sol en le martelant de coup de genoux à la figure.

 

Achevez-le si ce n'est pas déjà fait avec quelques coup de pied au visage.

Les coudes peuvent causer bien plus de dommage que les poings.  Frapper toujours avec la partie tranchante de l'os en utilisant le maximum de rotation.  Vitesse de rotation = puissance.

Note: lever le genoux en 1er et déclenchez le pied comme un ressort

 

 

Note: agripper l'arrière de la tête ou les oreilles et remonter le genoux à la verticale avec un maximum de vitesse.

 

 

Ici-bas: le mouvement circulaire doit être fait avec le maximum de rotation et de vitesse de gauche à droite (image gauche) ou de haut en bas (image droite).  Éviter cependant de baisser votre garde.   votre main devrait être occupé à tenir sa nuque ou son collet pour qu'il puisse recevoir votre coude en cadeau de l'autre côté!!!

 

 

Technique #15: Réduire la distance avec un agresseur. (close the distance)

 

Voici 4 façon possible de réduire la distance avec votre agresseur et éviter d'être frapper:

Image 1ière ligne à gauche: Le coup est dévié par la main avant et la main arrière s'assure de stopper le coup.

 

Image 1ière ligne au Centre: le coup de poing "sucker punch" est bloquer par un bras et une main légèrement replié et la frappe au visage stopper le mouvement de l'agresseur

 

Image 1ière ligne à droite: le bras est bloquer par vous et la frapper au visage stoppe le mouvement de l'agresseur.

 

Image 2ière ligne à gauche et au centre: (en noir et blanc) Le coup est bloqué par votre avant-bras et vous devez vous déplacez rapidement vers la droite pour éviter un autre coup.  Vous réduisez la distance au maximum et agrippez avec votre bras droit la manche de votre agresseur et le collet avec le bras gauche, qui vient d'effectuer un blocage. vous pouvez agripper ici le collet, les oreilles ou derrière la nuque pour faire pencher votre agresseur.

 

Image 2ière ligne à droite et 3ième ligne à gauche: Si l'agresseur effectue un mouvement de recul lorsque vous l'agripper.  Tirer le vers vous et donner un puissant coup de tête sur son nez avec la partie du front ou débute les cheveux.

 

Image 3ième ligne à droite: Maintenant réduisez la distance avec votre agresseur et frapper!: 

 

La main gauche bloque et tient l'avant-bras de L'agresseur ce qui l'empêche de frapper.  Votre tête est toujours à côté de la sienne ce qui rend impossible de recevoir des coup à la tête. Finalement votre main droite agrippe sont collet, sa nuque ou sa tête et votre bras est en V ce qui protège votre corps du côté droit.  Il ne vous reste plus qu'à frapper ses couilles et dans le ventre généreusement avec votre genoux

 

Une fois que l'adversaire est agrippé et à reçu quelques coups de genoux aux partie génitale, au ventre ou à la figure; il faut simplement se référer à la technique #14 pour terminer le travail.

 

Technique #16: Contre-attaque face à un coup de poing

Vous êtes attaqué par un coup de poing

Votre réaction est que vous bloquer par votre bras gauche et en même temps vous frapper avec un coup de pied droit directement dans les parties génitales

Vous finissez le travail avec un coup de coude dans la gorge

référez-vous à la technique #14 si vous désirez continuer!!

 

Technique # 17: Technique A de clef de bras (vers l'extérieur)

 

Cette technique est très pratique contre un étranglement ou une personne qui agrippe à une ou deux mains.  Si une personne veut vous frapper en vous s'agrippant.  Elle se retrouvera vite nez face au sol rendant impossible toute frappe.  Cette clef peut s'appliquer aussi après avoir fait dévier un coup de poing ou contre un couteau.  

 

En fait la majorité des clefs de bras possède ces priorités.  À vous de décider de les utiliser ou non.  Mon intérêt pour ce type de technique provient du fait quelle permet de maîtriser rapidement un agresseur sans aucune possibilité de contre attaque de sa part tout en ayant un contrôle total.  

 

Vous pourriez en tout temps vous référer à la technique #2 si vous ne voulez pas appliquer de clef et préférer frapper.  Cependant, rien n'empêche d'utiliser la technique #2 (pique au yeux et frappe à main ouverte) avant d'appliquer une clef.  C'est même préférable puisque l'agresseur relâchera la tension et la force qu'il aurait mis sur son bras durant les secondes qui nous sont nécessaire.  Voici donc la techniques #17

 

1) L'agresseur tente d'étrangler ou de s'agripper  

 

 

2)  Frapper le côté de la mâchoire ou du nez avec une main ouverte pour stopper l'attaque 

Le but est de détourner la tête de l'agresseur et d'enlever l'attention quelle mettrait à mettre la force sur son bras).  Aussi, en faisant tourner la tête, vous rendez impossible d'être frapper pendant que vous effectuer la saisie

 

3)  Agripper le 1er tier de la main (partie charnue).  Le bout de vos doigts de la main droite doivent peser au centre du creux de la main de l'agresseur. Votre main gauche ainsi que votre bras gauche pousse sur le coude de l'agresseur en même temps que votre main droite tourne son poignet pour faire tourner le bras de l'agresseur vers la gauche.

 

 

4) Vous terminez de tournez le bras de l'agresseur en tournant son poignet et poussant sur son coude. Votre bras gauche s'apprête à venir passer par dessus du bras de l'agresseur.  Appuyer fortement sur le haut du coude avec votre main ou votre avant bras.  Sentez le muscle tournez.  Pliez le poignet et peser.  La photo montre que l'enseignant ne pousse pas assez fort et ne s'appuie pas sur le coude.

 

5) Votre bras droit enroule le bras de l'agresseur.  Son coude est sous votre aisselle. Votre main pousse sont avant bras vers le haut, créant un effet de levier vers le haut.  l'agresseur se retrouve alors à être repousser en sens inverse vers le sol. Vous tenez fermement sont poignet plié et retourné vers le haut. Votre pied à gauche de l'image doit aller se placer devant celui de l'agresseur. appuyez-vous de tout votre poids sur l'agresseur

 

Petit truc, pour savoir si vous le serrez correctement, son index, doit pointer naturellement vers le haut.  Pour cela, votre main entoure Toute la main externe de l'agresseur dans le 1er tiers et le bout de vos doigts s'appuie dans la paume de la main de l'agresseur.  Si vous arriver à faire cette techniques sans maîtriser ce détail; c'est déjà très bien

  

6)  Frapper du coude ou de l'avant-bras le visage, le coup ou la nuque de l'agresseur et à chaque coup reprenez la position de l'image #5.  Ne relâcher jamais que quelques seconde la position 5)

 

 

7) Maintenez son poignet et appuyez votre genoux à l'intersection de l'épaule et de l'avant-bras.  Contrôlez son poignet et écroulé vous de tout votre point sur cette intersection.  Pour terminer, si une couple de coups de poing supplémentaire sont nécessaire.  Soyez généreux!!!

 

 

Technique #18: technique B de clef de bras (vers l'intérieur) 

 

La technique #18 reprend les même propriété que la technique #17 mais tourne en sens contraire.

Vos doigt viennent s'appuyer au centre de la partie charnue de l'intérieur de la main.

Vos pouce s'appuie entre les os de l'index et du majeur (image en bleu)

Vos autres doigts s'appuie sur la partie charnue en suivant la ligne de la main (image à droite de l'image en bleu)

Vos mains poussent vers le base tout en effectuant un mouvement circulaire vers l'extérieur.  Votre corps également doit tourner en même temps.  Laisser vos épaule et tout votre corps travailler au lieu d'utiliser la force de vos bras!

Technique #19: L'agresseur agrippe le chandail de la main droite.  Vous contre-attaquer en agrippant son coude avec votre main opposé.

 

 

 

Techniques #22: un agresseur vous encercle sous les bras.

Applaudissez-le de toutes vos forces! Tapez en même temps avec vos mains sur ses oreilles.  L'agresseur perdra le sens de l'équilibre, entendra un hiiiiiii strident et il y a risque de déchirure du tympan.

Enfoncer vos doigts dans ses yeux.

Maintenez son visage et frapper comme un coup de marteaux sur l'os de son nez avec le poing fermé

Agrippé son collet et son bras et frapper généreusement de coups de pied ou de genoux dans ses couilles!  Qui veut des pamplemousse???

Technique #23: un agresseur agrippe votre épaule par derrière et veux vous frapper.

Faîte un pas en arrière tout en frappant d'un coup de coude arrière par un mouvement circulaire complet du corps pour obtenir de la puissance

L'autre main doit être mis prêt du visage en garde pour éviter d'être atteint d'un coup de poing arrière

Retourner-vous et appliquer les techniques de frappe enseigné précédemment pour le combat de face comme la technique#2 ou #14 par exemple.

Technique #24:  L'utilisation des jambes pour frapper pour créer une distance.

Il ne s'agit pas vraiment d'une technique ici mais plutôt d'un principe.  Si vous avez la rapidité comme moi; utilisez vos jambes pour éviter un attaquant qui fonce sur vous.  Lorsque vous frapper des pieds comme ici; le corps vient en extension à l'horizontale et aucun coup de poing d'un agresseur ne peut atteindre la cible.  Vous stopperez rapidement toute attaque.

 

Cependant, si vous êtes le moindrement lent, évitez de frapper plus haut que la hauteur de la ceinture et visez uniquement les genoux et les couilles.  Vous n'êtes pas tous des Bruce Lee ou des karatéka comme moi qui ont pratiqués ces mouvements jusqu'à l'écœurement!

 

Voici sommairement comment effectuer un coup de pied de côté.  Soulever et coller votre pied vis à vis votre genoux puis frapper en poussant en profondeur à l'horizontale et copiez les positions de Bruce Lee Ci-dessous.  Nous éviterons ici d'entrer dans les détails techniques afin de ne pas écrire un autre 100 pages!

Technique #25: Défense contre une attaque au jambes (grappling)

 

Nous avons vu dans les techniques précédente comment contrôler la tête et le principe de la bouteille que vous dévissez en tournant:

Agripper des mains les cheveux de l'agresseur et le tirer le vers le sol en poussant vers le bas

Crocheter le bras de l'agresseur comme un levier vers le haut et pousser sa tête vers le sol comme vu déjà (Technique #14) ou tournez sa tête en poussant vers le sol et aussi en tirant vers l'avant (technique #13)

En même temps, vous tourner votre corps sur le côté pour éviter que l'agresseur attrape vos jambes

L'agresseur est au sol et vous le retournez en tirant ses cheveux

Vous Terminer le travail avec un coup de pied à la figure