Interview Paturel Robert

 

bonjour monsieur Paturel.

Quels sont pour vous les principes techniques de base de votre discipline?(La boxe de rue)

 

savoir gérer une agression 
mentalement-physiquement-tactiquement-légalement

 

1-Peux tu nous rappeler ton parcours sportif?

R-je commence à 16 ans premier combat après 3 mois de salle une victoire

mais je me sauve

18 ans de compétition 103 combats 88 victoires 13 défaites 2 nuls dernier

combat à 33 ans (Fred ROYERS)

 

2-Quel a été ton combat le plus difficile?

R- Un combat en boxe thaï contre André BRILLEMAN (Hollande) je viens en touriste rencontrer ce mec qui est champion d' Europe (puis champion du monde)

sur son terrain sans savoir du tout ce qu'est la boxe thaï à l'époque

(faut il être inconscient) je perd par arrêt de l'arbitre à la 4 ieme

reprise (je ne peux pas me lever de mon tabouret)

 

3-Tu as été invité chez Dan Innosanto à quelle occasion?

R-Dan INNOSANTO rêvais depuis longtemps d'étudier la boxe française,

discipline dont Bruce LEE lui avait parlé, il m'a fais venir pour lui et ces

instructeurs, il a obtenu le diplôme de moniteur de boxe française et gant

d'argent technique, (je suis venu 4 fois) c'est un mec super qui n'hésite pas

à se remettre toujours en question alors qu'il est lui même une encyclopédie

des sports de combat.

 

4-La police Française te doit la venue du tonfa comment cela c'est passé?

R-lors de ma première venue à Los Angeles, l'un des élèves de Dan est

shériff et me fais visiter la fameuse académie (avec l'espoir caché de leur

faire une petite démonstration de savate),je rencontre alors le chef

instructeur (Bob JARVIS) qui me fait visiter l'académie, et lors de cette

visite je tombe sur un groupe d'élèves travaillant avec le tonfa, Jarvis me

demande si ça m'intéresse, je répond par l'affirmative il me propose alors un

petit cours étant lui même un spécialiste de cet outil.je pars avec deux

tonfa , le bouquin de Jarvis et je me mets au boulot immédiatement, de retour

en France j'achète à peu près tout ce qui parle de tonfa et je m'entraîne

avec des amis eux même spécialiste en arts martiaux.

l'année d'après je retourne voir Jarvis qui constate les progrès et je

reprend un cours, de retour je décide faire bouger tout ça et je fais ce

qu'un puriste n'aurais pas osé faire, je prend la base de la technique

américaine mais j'y ajoute les déplacements et le jeu de jambe de la boxe,

les esquives de l'aïkido, les désarmements de kali , plus quelques

"trouvailles" et ça devient la technique française enseignée dans la Police,

La Gendarmerie, l’armée, et même dans les clubs civils.

 

5-Quels sont les principes et fondements de la boxe de rue?

R-pragmatisme, efficacité, simplicité

le résultat d'une recherche en temps que boxeur, mais aussi en tant que

policier de terrain , j'ai éliminé tout ce qui a peu de chance de

fonctionner et surtout

j'essaye d'ouvrir les yeux à mes élèves en leur montrant les difficultés

réelles à affronter un individu,(armé ou non) les mises en situation

concrètes leur permet parfois de mieux connaître leurs propres réactions, on

essaye de démystifier un peu la peur et les réactions que celle ci engendre.

 

6-Tu as écrit un livre sur l'esprit du combat peux tu nous en dire plus?

R-depuis longtemps l'idée me trottait dans la tête d'écrire un livre pour

les combattants ou ils retrouveraient ce "ressenti" d''avant un combat ou

pendant une situation conflictuelle, cette poussée d'adrénaline qui ramollie

les jambes, ce bouquin (sans prétention) aide les non combattant à

comprendre (un peu) ce qui nous anime et les combattants à se retrouver à

toutes les pages.

j'ai profité d'une opération à une jambe et d'une immobilisation de 3

mois, pour écrire (c'était la seule possibilité pour l'hyper actif que je

suis).

cette gestion du stress ceux qui en parlent régulièrement sont des psys et

c'est bien rare qu'ils montent sur le ring ou se retrouvent confrontés à une

situation à risque, c'est comme l'amour ceux qui en parlent le

plus...................

 

7-Que penses tu du krav maga?

R- J'ai un profond respect pour toutes les disciplines quelles qu'elles

soient, et j'avoue m'y intéresser de près.

je ne peux pas en dire du mal vu que j'adopte énormément certains ces

principes (et quelquefois même je copie, mais je le dis)

quand j'ai commencé à m'intéresser à la self défense dans les années 70

j'avais déjà remarqué que lors d'une attaque à distance rapprochée avec une

arme blanche la seule possibilité de défense était d'effectuer 3 action

simultanée (parade, esquive, riposte) ce que j'appelle "la règle de 3" et je

parle aussi de "carapace virtuelle" pour les blocages sous tous les angles.

par contre mon principe de défense est basé sur une prise de distance "la

distance de sécurité" et une sortie d'axe, qui permet d'envisager la fuite

ou du moins de ce mettre à l'abri d'abord puis de riposter ensuite en ayant

analysé l'agression afin d'y apporter une réponse adaptée (légitime

défense).

pour conclure je dirais seulement que en plus du Krav il est bon d'aller

boxer et lutter un peu et se remettre en question en permanence.

 

8-Face à une agression quels sont les principes de base qu'il faut respecter?

R-Evaluer le danger réel, analyse correcte de la situation, prise de

décision (je fuis, je négocie, je combat), attention à l'effet tunnel, être

capable de se "lâcher" au moment opportun, être capable "d'appuyer sur le

bouton" pour déclencher une riposte fulgurante mais être capable aussi de

redevenir "civilisé" dès que le danger est écarté (et c'est le plus

difficile)

 

9-Faut il être un champion ou un combattant expérimenté pour espérer se sortir d'une agression?

R-Pas du tout, certains champions seront incapables de restituer un

dixième de leur savoir en situation de stress intense ,les repères ne sont

plus les mêmes, plus de règles, plus d'arbitres, tout est permis, il peut être

armés ils peuvent (il sont en général) plusieurs. d'autres sans aucune

préparations seront capables "instinctivement" de se défendre d'un façon

efficace ces "cerveaux reptiliens" de défendent d'une façon quasi

incontrôlée et très animale.

 

Commentaires : 0